«  Chacun est concerné par le service du frère  » : Entretien avec Michel Sollogoub , président de la Commission Eglise & Société de l’AEOF , dans la Croix du 1 er octobre 2011. «  Pour le responsable de la commission Eglise et Société de l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France, l’Evangile encourage à vivre plus sobrement , pas seulement lorsque la conjoncture va mal  ». PDF / «  Le message commun sera positif  : il s’agira de rappeler que la laïcité n’est pas un dogme mais un trésor , une valeur essentielle de la République  », Carol Saba, responsable de la communication de l’AEOF dans «  Les religions de France organisent un colloque pour une «  laïcité de bonne intelligence » , La Croix du 28 septembre 2011 PDF – Programme du Colloque qu’organise la CRCF le lundi 17 octobre au Palais du Luxembourg, PDF / «  Quatre mariage et un sacerdoce  », «  Protestants, orthodoxes , musulmans ou juifs , ces couples vivent au rythme du métier du père  : pasteur , prêtre , imam ou rabbin . Entre les cérémonies et les sollicitations des fidèles , ils essayent de vivre comme les autres  », Enquête décryptage   dans Le Monde du 1 er septembre 2011, Père Serge Sollogoub , responsable de la Commission Inter Eglises de l’AEOF y témoigne ainsi que son épouse , Anne. PDF
  «  Les évêques ont été unanimes sur la nécessité , sans tarder , de pacifier la situation et de trouver á ce différend , une solution ecclésiale qui ouvre de nouveau les chemins de la réconciliation et du rassemblement en Christ  » ( Extraits du communiqué AEOF à propos de la Cathédrale de Nice)     Plusieurs sujets d’actualité ont été hier sur le menu de la réunion périodique de rentrée de l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France au siège de l’AEOF , à la cathédrale Saint Stéphane ( Bizet , Paris), tels qu’explicités dans le COMMUNIQUE relatif à cette réunion .
    « La cathédrale saint Alexandre NEVSKY a constitué inlassablement , depuis les 150 ans de sa consécration , un phare , un guide, un lieu de rassemblement et de réconfort pour tous les fidèles à la recherche de consolation divine, dans l’assurance de la victoire du Christ sur le monde ( Jn 16,33) » «…  Nous tenons à vous redire , à l’occasion du 150 ème anniversaire de la dédicace de cette sainte cathédrale , tout l’attachement qui est le nôtre , à vous savoir membre du Patriarcat Œcuménique … «  Votre rayonnement a nourri l’ensemble de l’Orthodoxie  » ( Extraits du Message du Patriarche BARTHOLOMEE 1 er )      Saint ALEXANDRE-NEVSKY (+1220-1263), «  le soleil de la terre russe  », et la CATHEDRALE orthodoxe à Paris placée sous la protection de ce grand saint considéré comme l’un des saints les plus populaires de l’Eglise orthodoxe russe , étaient à l’honneur aujourd’hui au 12 rue Daru , Paris 8 ème , siège historique de l’archevêque diocésain de l’ARCHEVECHE   des Eglises Orthodoxes Russes en Europe Occidentale , Exarchat du Patriarcat Œcuménique . La présence d’une importante délégation du Patriarcat Œcuménique de Constantinople aux côtés des évêques orthodoxes de France, a marqué ce lundi 12 septembre 2011, la commémoration du 150 ème anniversaire , jour pour jour, de la dédicace solennelle de la cathédrale Saint ALEXANDRE-NEVSKY . La délégation était conduite par Son Eminence le métropolite CHRYSOSTOME de Myra et comprenait , outre Son Eminence le métropolite EMMANUEL , évêque titulaire de la Métropole du Patriarcat Œcuménique en France et président de l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France, Son Excellence Mgr ATHENAGORAS de Sinope , évêque auxiliaire de l’Archevêché Orthodoxe de Belgique ( Patriarcat Œcuménique ). La Divine Liturgie a été présidée par Son Eminence le métropolite CHRYSOSTOME , et concélébrée par Son Eminence l’Archevêque GABRIEL de Comane , et leurs excellences les évêques , Mgr MICHEL ( Diocèse de Genève et d’Europe Occidentale – Eglise orthodoxe russe à l’étranger ), Mgr ATHENAGORAS de Sinope , Mgr IRENEE ( ROCHON ) de l’Eglise orthodoxe en Amérique ( Montréal – Québec ), Mgr IGNATIOS ( Evêque auxiliaire de Son Eminence le métropolite JEAN YAZIGI , évêque diocésain titulaire de l’Archevêché Antiochien Orthodoxe d’Europe ) ainsi que de nombreux prêtres et diacres de l’Archevêché des Eglises Orthodoxes Russes en Europe Occidentale . Etaient également présents au sanctuaire , Son Eminence le métropolite EMMANUEL, Son Eminence le métropolite JOSEPH ( Métropole orthodoxe roumaine d’Europe Occidentale ), Son Excellence l’évêque MARC ( évêque auxiliaire , Métropole Orthodoxe roumaine d’Europe Occidentale ) et Son Excellence Mgr LUKA ( diocèse de France et d’Europe Occidentale du Patriarcat de Serbie ). Plusieurs invités de marque sont venus prendre part à cette liturgie commémorative aux côtés de nombreux fidèles , dont Mgr GERARD DAUCOURT, évêque de Nanterre de l’Eglise catholique, le Père Richard ESCUDIER, délégué à l’œcuménisme au diocèse (catholique) de Paris, Mme Michèle ALLIOT-MARIE, députée des Pyrénées Atlantiques et ancien ministre, Monsieur Olivier POUPARD, conseiller aux affaires religieuses du ministère des Affaires Etrangères etc. A la fin de la Divine Liturgie , l’Archevêque GABRIEL de Comane a prononcé un DISCOURS à l’occasion de cette date jubilaire des 150 ans de la consécration de la cathédrale Saint ALEXANDRE NEVSKY . Le MESSAGE de Sa Sainteté BARTHOLOMEE 1 er , patriarche Œcuménique de Constantinople, à l’occasion de cet évènement ecclésial, a été lu par Son Eminence le métropolite Emmanuel.
  «  L’affliction produit la persévérance , la persévérance la victoire dans l'épreuve , et cette victoire l'espérance . Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos cœurs  » (Rom. 5,3-5) --- «  Nous nous adressons aux leaders politiques et religieux du Moyen Orient et du monde entier , en les appelant à créer des principes et des engagements en faveur de la coexistence pacifique entre les croyants des différentes traditions religieuses , tout en déclarant notre   solidarité avec tous ceux qui endurent la discrimination, la violence et la persécution  » ( Extraits du message des primats )     C’est avec un message d’audace , de vérité et d’espérance que les primats orthodoxes , réunis au Phanar , Istanbul, siège du Patriarcat Œcuménique de Constantinople, du 1 er au 3 septembre 2011, ont clôturé leur SYNAXE exceptionnelle causée essentiellement par la situation politique difficile au Moyen Orient et, plus particulièrement , par les risques et menaces qui pèsent sur le vécu des chrétiens et leur avenir dans cette région . Ce message exprime la gravité de la situation du Moyen Orient et interpelle les leaders religieux et politiques de cette région mais aussi ceux du monde entier . Les primats rappellent clairement les racines chrétiennes du Moyen Orient, en affirmant que «  l’Eglise du Christ, en tant que réalité historique , est née par la volonté de la Divine Providence, dans la région dénommée Moyen Orient  ». Ils posent avec audace et transparence les problématiques liées à l’avenir de la coexistence pacifique et digne entre toutes les composantes du Moyen Orient, et pointent les multiples atteintes au vécu et à la dignité des chrétiens en soulignant les risques que cela comporte sur l’avenir de la paix et de la coexistence dans cette région centrale du monde . Les primats rappellent avec force que «  l’intolérance n’a jamais été la caractéristique de l’Eglise Orthodoxe  » et demandent que les chrétiens soient traités de la même manière , fraternelle et respectueuse , dont ils traitent eux-mêmes les autres religions. Ils considèrent que la solution des problèmes du Moyen Orient mais aussi du monde entier , réside dans le respect mutuel et dans le dialogue . Ils appellent ainsi à intensifier le dialogue de réconciliation , sur les plans interchrétiens et interreligieux . Tout en manifestant leur compréhension pour les appels à la liberté politique , ils déclarent qu’il n’est pas du rôle de l’Eglise d’interférer dans les affaires politiques mais ajoutent que la politique est un «  moyen pour résoudre les problèmes des êtres humains  » et que l’Eglise ne peut rester indifférente à ces «  problèmes et aux principes fondamentaux , anthropologiques et sociologiques , selon lesquels ils sont réglés, spécialement quand ces problèmes menacent ou mettent en danger la dignité et la liberté des personnes humaines en tant « qu’image de Dieu  » (Genèse. 1.26) ou en tant que Sa « très bonne » création (Genèse 1.31). En raison de la gravité de la situation, les primats adressent leur message non seulement à «  tout le plérôme (des fidèles) des Eglises  » dans cette région du monde «  où l’Eglise du Christ, et spécialement l’Eglise orthodoxe, a ses racines les plus profondes  » mais aussi à «  toutes les personnes de bonne volonté  », leaders religieux et politiques de la région du Moyen Orient et du monde entier , pour mettre en garde sur la difficulté de la situation et les risques qu’elle comporte , et pour appeler à des solutions de coexistence pacifique entre toutes les religions de la région . « Les leaders religieux de toutes les croyances, indiquent les primats en conclusion de leur message, sont obligés de contribuer avec toutes leurs forces à la coexistence pacifique de toutes les communautés religieuses de la région du Moyen Orient. Ce territoire doit et peut devenir une terre de paix et d’amitié entre tous les peuples  ». Ils ont appelé, en conclusion, de leurs vœux la tenue d’une conférence regroupant tous les leaders religieux du Moyen Orient pour adopter et proclamer ensemble une forme de « Charte de la Méditerranée » pour la défense de l’environnement dans cette région , question qui, contrairement à une fausse perception répandue, n’est point secondaire, affirment les primats . Dans la suite de cette INFO, les détails des points abordés par le MESSAGE qui est consultable en anglais dans son intégralité sur le site du Patriarcat Œcuménique sur ce LIEN.
    «  Priez avec nous pour que cesse l’écoulement du sang des innocents et que la paix règne dans notre région  », ( Extraits de la lettre adressée par le Patriarche IGNACE IV d’Antioche à ses frères les primats des Eglises Orthodoxes , réunis au Phanar , à Istanbul)     C’est dans l’église patriarcale dédiée à Saint Georges au Phanar , siège du Patriarcat Œcuménique de Constantinople, que les travaux de la SYNAXE regroupant aux côtés du Patriarche Œcuménique de Constantinople, les primats des Patriarcats orthodoxes les plus anciens ( Alexandrie , Antioche , Jérusalem ) et l’Eglise de Chypre , ont démarré à 9h du matin ce vendredi 2 septembre 2011, après un office de prière d’ouverture présidé par Sa Sainteté le Patriarche BARTHOLOMEE , en présence des métropolites Jean ( ZIZOULAS ) de Pergame , et Emmanuel ( ADAMAKIS ) de France, président de l’AEOF , et d’autres hiérarques et dignitaire du Trône œcuménique et des autres Eglises participantes . Les discussions ont été essentiellement centrées sur la situation des chrétiens en Orient et leur avenir dans cette région qui connaît différents évènements et troubles politiques . La question des préparatifs du Saint et Grand Concile ( panorthodoxe ) de l’Eglise Orthodoxe a également été évoquée . Dans son allocution, Sa Sainteté le Patriarche BARTHOLOMEE a exprimé son inquiétude au sujet des évènements politiques qui se déroulent au Moyen Orient et leur impact sur la vie des chrétiens qui vivent dans cette région . Il a exprimé aussi le souhait et sa confiance de voir tenir le Saint et Grand Concile de l’Eglise Orthodoxe , bientôt . Dans ses propos introductifs , le Patriarche d’Alexandrie THEODOROS a remercié le Patriarche Œcuménique pour son attention permanente aux questions relatives à l’Eglise d’Alexandrie fondée par le saint apôtre Marc ainsi que pour son attention pour l’ensemble des questions qui concernent les Eglises orthodoxes locales. Tout en rappelant les contributions du Patriarche BARTHOLOMEE pour le Trône Œcuménique et les Eglises orthodoxes locales, il a tenu à lui rendre hommage puisque cette année marque les 50 ans de diaconie du Patriarche BARTHOLOMEE au service de l’Eglise et ses 20 ans à la tête du Trône Œcuménique . Il a offert à Sa Sainteté une enkolpion à cette occasion. Mgr ISAAC d’Apamée , qui représentait à la SYNAXE le Patriarche IGNACE IV d’Antioche qui n’a pas pu se déplacer à Istanbul en raison de la situation politique en Syrie , a donné lecture de la lettre adressée par Sa Béatitude IGNACE IV à ses frères les primats des Eglises orthodoxes réunis en SYNAXE à Istanbul. Il les a invités à prier avec lui «  afin que s’arrête l’écoulement du sang des innocents et pour que la paix règne dans notre région  ». Sa Sainteté le Patriarche BARTHOLOMEE a exprimé les vœux pour que la paix revienne en Syrie où cohabitent , comme enfants d’une même patrie , les chrétiens et les musulmans . De son côté , le Patriarche de Jérusalem , THEOPHILOS , a évoqué les difficultés qui sont celles des chrétiens en Terre Sainte , la question palestinienne qui demeure non résolue ainsi que d’autres questions orthodoxes locales, telles que l’entretien du toit de la basilique de la Nativité et la crise récente avec le patriarcat de Roumanie . L’Archevêque de Chypre , CHRYSOSTOMOS , a exprimé quant à lui sa profonde inquiétude quant au risque d’émergence et de prolifération de groupes extrémistes dans la région du Moyen Orient, appelant les primats des Eglises orthodoxes de la région à prendre leur responsabilité pour relever les défis qui s’imposent à cet égard . (SOURCE : CR sommaire , informations et photos, à partir des articles des sites phos phanrion ( fanarion.blogspot.com )  www.amen.gr et www.alnoushra.org ).
  " Aujourd'hui , le 1er septembre  , premier jour de l'année ecclésiastique , est dédié , à l'initiative du Patriarcat Oecuménique , à la prière  en faveur de l'environnement ... Que le Créateur de tout bien , de l'univers  et de la terre , de son écosystème , soit pour nous tous une source d'inspiration afin que nous nous comportions de manière miséricordieuse envers   tous les éléménts de la nature, avec un coeur charitable à l'égard  de tous : hommes , animaux et végétaux " ( Extraits du message du Patriarche Bartholomée à l'occasion de la nouvelle année liturgique)    Le 1 er septembre 2011 marque dans le calendrier ecclésiastique orthodoxe le début de l’ANNEE LITURGIQUE et la commémoration de la fête de Saint SIMEON STYLITE l’ANCIEN qui naquit vers 388 en Syrie et mourut en 459. C’est aujourd’hui aussi que démarre au Phanar, siège du Patriarcat Œcuménique de Constantinople, sur INVITATION de Sa Sainteté BARTHOLOMEE 1 er , Patriarche Œcuménique de Constantinople, une SYNAXE qui regroupe aux côtés de Sa Sainteté, les primats des Eglises orthodoxes locales d’Antioche (IGNACE IV), d’Alexandrie (THEODOROS), de Jérusalem (THEOPHILOS), et l’archevêque de Chypre (CHRYSOSTOMOS). Un communiqué daté du 31 août 2011 du bureau de l’Archimandrite BARTHOLOMEOS SAMARAS, secrétaire du Saint Synode du Patriarcat Œcuménique de Constantinople, publié hier sur le site d’information religieuse ALBOUSHRA en arabe et en anglais (diocèse orthodoxe d’Antioche d’Alep), précise qu’une telle rencontre qui se tiendra au PHANAR les 1 et 2 septembre 2011 regroupera les «  primats des patriarcats orthodoxes les plus anciens et l’Eglise autocéphale de Chypre, invités par Sa Sainteté le Patriarche Œcuménique Bartholomée qui présidera les discussions  ». Le communiqué indique également que Sa Béatitude le Patriarche IGNACE IV d’Antioche ne pourra pas participer personnellement à la rencontre, même s’il avait été le premier à accepter l’invitation, et «  a délégué Son Excellence l’évêque ISAAC d’Apamée pour le remplacer », poursuit le communiqué. Les primats orthodoxes, ajoute le communiqué, concélèbreront la Divine Liturgie avec Sa Sainteté et plusieurs métropolites du Patriarcat Œcuménique, à l’occasion du début de l’année ecclésiastique . Ils signeront avec Sa Sainteté le décret patriarcal spécial de l’INDICTION, relatif au démarrage de la nouvelle année liturgique.  [Lire à cet égard le MESSAGE de Sa Sainteté à l’occasion du jour de la nouvelle année liturgique sur le site de la Métropole orthodoxe grecque de France]. Les travaux de la SYNAXE, conclut le communiqué, devraient démarrer ce soir au Phanar, «  où seront évoqués, la situation actuelle des Saintes Eglises Orthodoxes dans la région du Moyen Orient mais aussi d’autres questions orthodoxes générales, parmi lesquelles la préparation du chemin vers la tenue du Saint et Grand Concile (Panorthodoxe) de la toute Sainte Eglise Orthodoxe  ».
      Le Métropolite Emmanuel de France, Président de l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France revient en sa qualité de membre du Conseil européen des responsables religieux – Religions pour la paix , sur les évènements tragiques d’Oslo . Tout en rejetant toute justification religieuse au terrorisme aveugle et sans nom, il appelle «  toutes les communautés religieuses à témoigner de la valeur et de la force des religions en faveur de la paix  ». Vous trouverez dans la suite de cette note, l’intégralité de la communication du Métropolite Emmanuel.   "Les événements survenus le 22 juillet en Norvège , l’attentat à la bombe à Oslo, et le massacre de nombreux jeunes à quelques kilomètres de là , devraient nous interpeler , nous qui sommes en France. Comme l’ont souligné de nombreux observateurs , ces actes terroristes , se réclamant en partie du christianisme , offrent des arguments supplémentaires à ceux qui cherchent à nier la coexistence paisible de différentes cultures et religions à l’intérieur de nos sociétés et notamment à l’encontre de la présence de l’islam en Europe. Les gouvernements européens ont très justement commencé à envisager l’implication de ces attaques terroristes pour leur propre pays. Notre gouvernement devraitinitier un tel examen afin d’en prévenir les causes par des mesures appropriées . Je soutiens que de telles mesures devraient être examinées avec soin . J’enjoins aussi les autorités politiques à ne pas être victimes de la peur , ce qui créerait un climat de suspicion à l’intérieur de la société , d’isolement plutôt que d’ouverture dans l’application adéquate du droit...." (pour lire l'intégralité du texte ,  prière de cliquer sur le lien ci-dessous )  
Il ne s’agit point d’une sélection orientée ni d’une recension mais d’une simple note non-exhaustive, regroupant ici , en vrac , sans aucun ordre de présentation , quelques titres parus dernièrement (2010-2011) et qui peuvent être des pistes intéressantes de lecture pour cet été . Des recensions ont été effectuées ici et là sur certains de ces titres mais aussi pour d’autres , par Monsieur Jean Claude LARCHET pour le site www.orthodoxie.com et qui peuvent être consultées sur la rubrique RECENSION du site Orthodoxie pour une prise de connaissance plus en détail de ces livres .  L’été peut être aussi un temps d’approfondissement , un temps propice pour des lectures parlantes  ! Bonnes lectures et bon été  !   Le Patriarche œcuménique Bartholomée , « A la rencontre du mystère , Comprendre le christianisme orthodoxe aujourd’hui  », Avant-propos de l’auteur , Préface à l’édition anglaise du Métropolite KALLISTOS (WARE) DE DIOKLEIA , Esquisse biographique du diacre John CHRYSSAVGIS , traduction de l’anglais de l’archimandrite JOB GETCHA , ORTHODOXIE (1), CERF --- Antoine ARJAKOVSKI , « En attendant le Concile de l’Eglise orthodoxe , Un cheminement spirituel et théologique  », en hommage à Olivier CLEMENT, préface de Père Christophe LEVALLOIS , prêtre orthodoxe à Paris, enseignant , rédacteur en chef d’Orthodoxie.com , CERF l’histoire à vif --- Archevêque Basile KRIVOCHEINE , «  Dieu , l’homme , l’Eglise  ; lecture des Pères  », Préface du Métropolite Hilarion ( ALFEYEV ) de Volokolamsk , Patrimoines , Orthodoxie , CERF ---  Archevêque Basile KRIVOCHEINE , «  Mémoire des deux mondes . De la Révolution à l’Eglise captive », Préface du Métropolite Hilarion ( ALFEYEV ) de Volokolamsk , CERF , l’histoire à vif --- Métropolite Antoine BLOOM, «  Entretiens sur la foi et l’Eglise  », traduit du russe par le Père Michel EVDOKIMOV , CERF , Epiphanie --- Myrrha LOT-BORODINE , « La déification de l’homme , selon la doctrine des Pères Grecs  », Préface du Cardinal Jean DANIELOU , ORTHODOXIE , CERF --- Jean MEYENDORFF , « Le Christ dans la théologie byzantine  » ( réédition ), ORTHODOXIE , CERF --- Archimandrite Spiridon , «  Mes missions en Sibérie , Suivi de confession d’un prêtre devant l’Eglise  », traduit du russe par Pierre Pascal et ( Père ) Michel EVODKIMOV , Introduction du Père Michel EVODKIMOV , CERF , l’histoire à vif --- Paul EVODKIMOV , «  L’Esprit Saint dans la tradition orthodoxe  », ( réédition ), ORTHODOXIE , CERF --- Job GETCHA , « La réforme liturgique du métropolite Cyprien de Kiev », liminaire du Patriarche œcuménique Bartholomée , préface de R. Taft, s.j . --- Jean MEYENDORFF , « Initiation à la Théologie Byzantine, l’histoire et la doctrine », traduit de l’anglais par Anne SANGLADE avec la collaboration de Constantin ANDRONIKOV , ( réédition ), ORTHODOXIE , CERF --- Jean-Claude LARCHET , «  Une fin de vie paisible , sans douleur , sans honte  », un éclairage orthodoxe sur les questions éthiques liées à la fin de la vie, «  Théologies  », CERF --- Archimandrite SOPHRONY , « Saint Silouane l’Athonite (1866-1938), vie, doctrine et écrits  », traduit du russe par l’archimandrite Syméon , PATRIMOINES ORTHODOXIE , CERF --- Alain DUREL , « La presqu’île interdite , Initiation au Mont Athos , ALBIN MICHEL --- Méropi ANASTASSIADOU et Paul DUMONT, « Les Grecs d’Istanbul et le patriarcat œcuménique au seuil du XXI siècle , Une communauté en quête d’avenir  », CERF , l’histoire à vif --- Métropolite Jean ( ZIZOULAS ) de Pergame , «  L’eucharistie , l’évêque et l’Eglise , durant les trois premiers siècles  »( réédition avec une préface de la 2 ème édition ), ORTHODOXIE , CERF --- Mais aussi , Fr . Basile VALUET «  Frères Désunis , La réconciliation des chrétiens , un défi pour l’Eglise  », préface du Cardinal BARBARIN , SED CON TRA , ARTEGE SPIRITUALITE --- Jean DAMASCENE, «  Homélie sur le Samedi Saint », traductions et notes de Philippe PEEAUD avec Frédérique BIDAUX , RELIGIONS & SPIRITUALITE , L’Harmattan .   (1) La Collection ORTHODOXIE est une collection dirigée par Hyacinthe DESTIVELLE , o.p . ( editionducerf.fr ) et l’archiprêtre Jivko PANEV ( www.orthodoxie.com )
  Ordination épiscopale de Son Excellence l’évêque IGNATIOS (EL HOUCHI )   L’Eglise orthodoxe en France compte parmi son épiscopat un nouvel évêque orthodoxe , Son Excellence l’évêque IGNATIOS (EL HOUCHI ) élu évêque auxiliaire de Son Eminence le métropolite JEAN ( YAZIGI ), évêque titulaire de l’Archevêché Orthodoxe Antiochien d’Europe , dont le siège est à Paris. Mgr IGNATIOS avait été élu à cette dignité épiscopale par le Saint Synode du Patriarcat grec-orthodoxe d’Antioche lors de sa 47ème SESSION ordinaire qui s’est tenue sous la présidence de Sa Béatitude le Patriarche IGNACE IV d’Antioche au monastère Notre Dame de BALAMAND (Liban) du 21 au 23 juin 2011, avec la participation des métropolites des différents diocèses antiochiens de par le monde. L’ordination épiscopale de Mgr IGNATIOS a été   effectuée le dimanche 24 juillet 2011 au Patriarcat dans la cathédrale patriarcale, MARYAMIYEH, à Damas ( Syrie ), par l’imposition des mains de Sa Béatitude le Patriarche IGNACE IV et des métropolites qui ont concélébrés la Divine Liturgie avec lui. Mgr IGNATIOS était jusqu’à son élection, recteur de la paroisse Saint Hélène des grec-orthodoxes d’Antioche en région parisienne, à Vaucresson. Le Saint Synode du Patriarcat grec-orthodoxe d’Antioche avait procédé, lors de sa session sus-mentionnée ,  à l’élection de douze évêques auxiliaires ( dont Mgr IGNATIOS ) qui vont servir auprès du Patriarche à Damas et dans les différents diocèses antiochiens de par le monde. Pour la biographie de Mgr IGNATIOS , cliquez sur LIEN . Sur la photo ci-contre, Mgr IGNATIOS ( à Gauche) et Sa Béatitude le patriarche IGNACE IV d’Antioche ( à Droite) à la fin de la Divine Liturgie. Bienvenue à Mgr IGNATIOS  ! AXIOS ! (MERITANT)
  « Ce n’est pas seulement de pain que l’homme vivra, mais de toute parole sortant de la bouche de Dieu » (Matthieu 4, 4) La 18ème Assemblée Générale de l'Assemblée Interparlementaire Orthodoxe (AIO) a débuté hier soir à Paris au Collège des Bernardins ses travaux qui vont durer jusqu’au 24 juin, avec pour thème central «  les valeurs religieuses dans un monde en crise économique  ». Une cinquantaine de participants venus de différents pays de tradition orthodoxe, vont se pencher sur ce thème dans un climat de tensions internationales et de crise économique et financière.  La séance inaugurale a été ouverte par le président de l'AIO, M. Sergei POPOV, député membre du Parlement (DUMA) de la Fédération de Russie, en présence de M. Anastasios NERANTZIS, secrétaire général de l'AIO, député au Parlement Héllenique et du président et de plusieurs évêques orthodoxes membres de l'AEOF. Plusieurs messages des primats des Eglises orthodoxes locales sont venus mettre en perspective notamment sur le plan spirituel, le thème de la rencontre. Il s’agit des messages des patriarches Bartholomée , Cyrille et Daniel , respectivement patriarche œcuménique de Constantinople, patriarche de Moscou et de toute la Russie et patriarche de Roumanie, qui ont été respectivement lus par le métropolite Emmanuel, Mgr Nestor et par le métropolite Joseph. L'Archevêque Gabriel, également présent, a pour sa part été prié par M. POPOV de s'adresser aussi à l'Assemblée Générale en sa qualité de Recteur de l'Institut de théologie orthodoxe Saint Serge . Mgr Gabriel a remercié l’AIO et son président pour l’hommage rendu à l’Institut Saint Serge, « fondé par les Russes en 1925 et qui a trouvé, depuis plusieurs années, sa vocation universelle orthodoxe en étant au service de l’ensemble de l’Eglise orthodoxe, mais aussi sa vocation œcuménique et de dialogue entre les chrétiens ». A la fin de son allocution, la médaille de l'AIO a été remise à l’Archevêque Gabriel, en sa qualité de Recteur de l’Institut Saint Serge, par le président de l’AIO, M. POPOV, en hommage à la riche contribution de l’Institut, depuis 86 ans, au développement de la théologie de l'Eglise orthodoxe en France, en Europe et de par le monde. A noter qu’un message du métropolite Georges (KHODR) du Mont Liban (Patriarcat grec-orthodoxe d’Antioche), porté par M. Ghassan MOKHEIBIR, député au Parlement libanais, sera également livré ce jour à l'Assemblée, dans lequel il rappelle la vocation caritative de l’Eglise orthodoxe au soutien des pauvres et des plus démunis, dans la tradition des Pères de l'Eglise, notamment les Pères du IV siècle, Saints Jean CHRYSOSTOME et Basile le GRAND. Etaient également présents à la cérémonie inaugurale le doyen de l'Institut Saint Serge, l'archiprêtre Nicolas CERNOKRAK, ainsi que le responsable de la formation théologique par correspondance, l'archiprêtre Jivko PANEV, également responsable du Site Orthodoxie.com. Une visite de l’Institut Saint Serge ainsi que la célébration d’un office des vêpres sont prévues sur l’agenda des participants à cette Assemblée Générale de l’AIO, le jeudi 23 juin dans l’après midi. LIRE LA SUITE EN CLIQUANT CI-APRES notamment l'hommage rendu à Saint Serge, et particuilèrement au Métropolite Euloge , par M. Anastasios NERANTZIS, secrétaire général de l'AIO, dans son rapport d'ouverture . 
  "Sans notre unité orthodoxe, notre témoignage n'est pas crédible", Mgr Irénée de Novi Sad et de Batchka aux évêques orthodoxes de France     Lors de leur réunion périodique du 9 juin dernier au siège de l'AEOF sous la présidence du métropolite Emmanuel, les évêques orthodoxes de France ont eu la joie de partager une partie de leur réunion avec Mgr Irénée (BULOVITCH), évêque du diocèse de Novi Sad et Batchka de l’Eglise orthodoxe de Serbie et doyen de la Faculté de théologie orthodoxe de l’Université de Belgrade. Mgr Emmanuel a accueilli en sa personne, un des plus éminents théologiens orthodoxes serbes contemporains dans la tradition de Saint Justin POPOVITCH (+1894-1979, canonisé par l’Eglise orthodoxe de Serbie le 2 mai 2010, photo ci-après). Mgr Emmanuel a salué en Mgr Irénée un des « représentants précieux » de l’Eglise orthodoxe de Serbie dans la coopération inter orthodoxe et notamment dans la préparation du Saint et Grand Concile pan orthodoxe. Mgr Irénée était en France pour la signature d’un accord de coopération académique entre l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge de Paris et la Faculté de théologie orthodoxe de Belgrade (photo ci-joint à Saint Serge, de G à D, Mgr Gabriel de Comane et Mgr Irénée).   S’adressant aux évêques, Mgr Irénée s’est félicité de leur collaboration inter-orthodoxe en France. Il a souligné toute l’importance de ce travail de coopération nécessaire pour le témoignage commun et pour l’enracinement de l’Orthodoxie dans la localité, ici et maintenant. Ce témoignage d’unité de l’Eglise orthodoxe et de dépassement des ethnies et des identités fermées, constitue également un message adressé aux autres Eglises chrétiennes et à la société en Occident. «  Sans cette unité, notre témoignage n’est pas crédible  » a-t’il conclu. Mgr Irénée a également pris part, aux côtés du Métropolite Emmanuel et des évêques membres de l’AEOF, à l’office du Te Deum célébré par les évêques orthodoxes de France à la Cathédrale Saint Stéphane le jeudi 9 juin à 18h à l’occasion de la fête onomastique de Sa Sainteté le Patriarche Œcuménique de Constantinople, Bartholomée 1 er .  Les initiatives qui permettent de maintenir, dans le monde complexe et fiévreux d’aujourd’hui, un dialogue constant entre les responsables religieux et les instances politiques ont également été évoquées. Cette coopération est capitale pour œuvrer ensemble au maintien de la paix dans le monde. Les évêques soutiennent ainsi l’appel lancé aux dirigeants du G8, par le Sommet des religions du monde réuni à Bordeaux les 23 et 24 mai dernier ainsi que les messages délivrés lors de la rencontre à Bruxelles le 30 mai dernier, des responsables religieux européens avec les présidents des différents organes de l’Union Européenne.  Parmi les questions abordées par les évêques figuraient également la situation difficile au Moyen Orient et les inquiétudes des chrétiens dans cette région, la réunion à Paris de la 18 ème assemblée générale annuelle de l’Assemblée Interparlementaire Orthodoxe, au Collège des Bernardins du 21 au 24 juin 2011, ainsi que les applications pratiques de la laïcité en France sous différents angles notamment dans la perspective du colloque qu’organise la Conférence des Responsables de Culte en France (CRCF) en octobre prochain sur cette question.  La prochaine réunion de l’AEOF aura lieu le jeudi 15 septembre 2011 à 10h30.   [ Contact Presse AEOF: Carol Saba - Responsable de la Communication, Email : carol.saba@wanadoo.fr , contact@aeof.fr , Tel : + 33 (0) 6 20 18 46 77]
  « Les valeurs religieuses dans un monde en crise économique »     C'est le thème de la rencontre à Paris de la 18 ème Assemblée Générale Annuelle de l’Assemblée Interparlementaire Orthodoxe (AIO) qui se tiendra du 21 au 24 juin au Collège des Bernardins (18-24 rue de Poissy, Paris 5 ème ).  Pour plus d'informations sur cette rencontre, prière de consulter le COMMUNIQUE de l'AIO. Le choix de la ville de Paris, comme lieu pour la tenue de cette Assemblée, vise principalement à rendre hommage à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge de Paris qui dépend de l’Archevêché des Eglises Orthodoxes Russes en Europe Occidentale, Exarchat du Patriarcat Œcuménique de Constantinople, pour sa considérable contribution depuis 86 ans à l’enrichissement de la pensée théologique de l’ensemble de l’Eglise orthodoxe. De nombreux parlementaires accompagnés de personnalités politiques des pays membres de l’AIO participeront aux travaux de l’Assemblée Générale et apporteront avec des personnalités politiques européennes un éclairage venant d’horizons différents sur la crise économique actuelle et ses impacts sur le monde d’aujourd’hui, tout en sondant les moyens d’y faire face à travers les valeurs religieuses, qui sont au service de toute l’humanité. Les évêques orthodoxes de France sont invités à participer à la séance inaugurale de cette rencontre pendant laquelle des messages de Sa Sainteté le Patriarche Bartholomée 1er et de Sa Sainteté Cyrille 1er, respectivement patriarche oecuménique de Constantinople et Patriarche de Moscou et de toute la Russie, seront lus. Les travaux de l’Assemblée s’achèveront par une conférence de presse donnée par le Præsidium de l’AIO le jeudi 23 juin 2011 à [13.00h] au Collège des Bernardins.  Contact Presse à Paris [pour le compte de l’AIO ] -  Bureau de Presse de l’Ambassade de Grèce à Paris ( M. Efthymis Aravantinos, Conseiller de Presse, Tél. 01 56 59 09 87 ) et  Bureau de Presse de l’AEOF ( M. Carol Saba, Responsable de la Communication, Tél. 06 20 18 46 77 )  
  « Le monde de la foi peut être un allié puissant dans les efforts visant à établir les droits démocratiques et les libertés » (Allocution de Mgr Emmanuel, lors de la rencontre)     Le métropolite Emmanuel, président de l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France, a pris part hier à Bruxelles à la rencontre désormais traditionnelle, entre les responsables religieux d’Europe (chrétiens, juifs, musulmans et bouddhistes) et les dirigeants de l’Union Européenne (UE). Les représentants des autorités religieuses ont été accueillis par MM. Jerzy Buzek, José Manuel Barroso et Herman Van Rompuy, respectivement présidents du Parlement Européen, de la Commission Européenne et du Conseil Européen. Les débats ont porté sur les rapports, qui devraient être nécessairement des rapports de « partenariat », entre Religion et Politique. Les participants ont également évoqué, particulièrement, le contexte et les retombées des révoltes dans le monde arabe. Ils ont souligné l’importance du rôle que peut y jouer l’Union Européenne, avec le concours des Eglises et des instances religieuses, pour veiller au respect de la démocratie et des libertés essentielles, notamment les libertés religieuses. Dans son allocution en anglais en sa qualité de président de la Conférence des Eglises Européennes, le métropolite Emmanuel a considéré que la religion pouvait être «  une force majeure de changement dans nos communautés humaines si elle est capable – et plus particulièrement, si l’opportunité pour ce faire lui est donnée – de s’asseoir à la même table que les responsables politiques pour réfléchir ensemble sur les moyens de répondre aux défis communs qui nous font face  ». Cette rencontre des dirigeants religieux d’Europe avec les dirigeants de l’UE s’inscrit dans le cadre de l’engagement de l’UE à poursuivre un dialogue «  ouvert, transparent et régulier » avec les principales religions, conformément aux termes de l'article 17 du traité de Lisbonne. Prenaient part à la rencontre d’hier, côté orthodoxe, outre le métropolite Emmanuel (Patriarcat Œcuménique), plusieurs représentants d’Eglises orthodoxes à savoir, les métropolites Nifon de Targoviste (Patriarcat de Roumanie) et Athanasios d’Achaia (Eglise de Grèce), Mgr Porfyrios de Neapolis (Eglise de Chypre) et l’higoumène Philaret Bulekov (Patriarcat de Moscou). Le Métropolite Nifon a appelé au renforcement des relations entre l’UE et les communautés religieuses en soulignant la proximité qui existe entre les Eglises et le peuple. «  En tant qu’Eglises, nous pouvons, dit-il, apporter la voix du peuple aux Institutions [Européennes]  ». Pour plus d’informations, textes et allocutions, y compris les photos de la rencontre, prière de se référer au site du Parlement Européen sur le lien suivant : «  Religion et politique , un engagement commun pour la liberté et la démocratie  », à l’article de ce jour du quotidien La Croix et au communiqué de presse de la KEK .
  "Universitaires l’un et l’autre, les auteurs ont suivi les règles du métier… Leur objectif : dresser un état des lieux aussi précis que possible, mais également apporter un témoignage personnel sur la situation de la communauté à l’orée du XXI siècle. Ils s’attendaient à écrire un ouvrage couleur de cendre. Ils ont été eux-mêmes surpris de constater que leurs interlocuteurs, auxquels leur travail doit tant, étaient avant tout soucieux de faire passer un message d’optimisme » (Introduction du livre, p17)     Voici un livre témoin et qui témoigne ! «  Les Grecs d’Istanbul  », vient de paraître aux Editions du CERF . Spécialisée dans la publication de textes religieux, cette maison d’édition dominicaine s’est illustrée particulièrement dans l’inestimable Collection des «  Sources Chrétiennes  », portant sur les Pères de l’Eglise. L’amitié du CERF avec l’Eglise orthodoxe et les orthodoxes n’est plus à prouver ! Une amitié et une coopération à saluer ! Plusieurs livres d’auteurs orthodoxes y ont été publiés, dont ceux aussi de primats de l’Eglise orthodoxe. Ce fut le cas, plus particulièrement, dernièrement, en avril 2011, du livre de Sa Sainteté Bartholomée, Patriarche Œcuménique de Constantinople, «  A la rencontre du mystère  ». Précédemment, en 2009, «  La joie de la fidélité  », livre de Sa Béatitude le Patriarche Daniel, primat de l’Eglise de Roumanie. Et avant lui, en 2006, le livre du Patriarche Cyrille 1 er de Moscou, primat de l’Eglise de Russie, métropolite de Smolensk alors, «  L’Evangile et la liberté  ». Cette amitié se perpétue aujourd’hui par plusieurs publications orthodoxes dans le cadre de la Collection «  Orthodoxie   », codirigée par l’Archiprêtre Jivko PANEV ( www.orthodoxie.com ) et le père dominicain Hyacinthe DESTIVELLE (Cerf).    «  Les Grecs d’Istanbul  », un livre coécrit par Méropi ANASTASSIADOU, chargée de recherche au CNRS et auteur de plusieurs travaux sur l’histoire des sociétés urbaines de l’Est méditerranéen (Grèce et Turquie) et Paul DUMONT, professeur à l’université de Strasbourg qui s’intéresse plus particulièrement à l’histoire de la Turquie moderne. Cet ouvrage, très bien documenté, est un travail de recherche mais aussi de terrain, fruit «  de plusieurs années d’immersion [des auteurs] dans la vie de l’orthodoxie stambouliote  ». Il s’illustre par sa double démarche analytique et prospective. Les coauteurs reviennent sur l’histoire contemporaine de la communauté grecque d’Istanbul tout au long du XXème siècle et s’attachent à recenser, avec précision et données chiffrées, les lieux de vie et de mémoire de la communauté et ses composantes socioculturelles. Au fil des pages, défilent diverses données historiques, sociologiques, culturelles, économiques et religieuses qui éclairent sous différents angles l’histoire contemporaine de cette communauté et de ses personnalités marquantes ainsi que celle du    patriarcat Œcuménique , des institutions ecclésiales, pastorales, sociales, caritatives, culturelles qui lui sont rattachées. Les auteurs évoquent l’évolution démographique  ...  [pour lire l'intégralité de la recension, cliquez sur le lien ci-après]  
« Nous demandons instamment et respectueusement aux participants du G8 et du G20 de continuer à développer des réponses concertées aux défis mondiaux » (Extrait de la Déclaration Finale des responsables religieux au Sommet de Bordeaux)   Le métropolite Emmanuel, président de l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France (AEOF), accompagné de M. Mohamed MOUSSAWI et du pasteur Claude BATY, respectivement président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) et président de la Fédération Protestante de France (FPF) a remis au secrétaire général de la présidence française du G20-G8, M. Laurent STEFANINI, le texte de la Déclaration Finale adoptée lors du Sommet des Religions qui s’est tenu à Bordeaux les 23 et 24 mai 2011. La remise de la Déclaration a été effectuée la veille du démarrage du 37ème sommet du G8 qui a débuté aujourd’hui à Deauville et qui poursuivra ses travaux le vendredi 27 mai 2011. Ce G8 présidé cette année par la France, regroupe les huit chefs d'Etat et de gouvernement, membres du G8, ainsi que leurs délégations respectives.  Les responsables religieux participants au Sommet de Bordeaux ont considéré dans leur déclaration finale qu’un «  partenariat plus fort, plus inclusif entre les partenaires, parmi lesquels les gouvernements et les autres parties prenantes » était «  essentiel pour faire face aux enjeux d’aujourd’hui ». Ils ont lancé un appel aux participants du G8 et du G20 leur demandant «  instamment et respectueusement de continuer à développer des réponses concertées aux défis mondiaux ». La Déclaration Finale a été l’occasion pour les responsables religieux de confirmer leur engagement «  à travailler ensemble pour le bien commun, au-delà de nos frontières religieuses, avec les gouvernements et les autres partenaires de bonne volonté ».    Le Sommet des Religions à Bordeaux a démarré ses travaux quelques jours avant la réunion du G8 2011, dans l’objectif d’échanger et de réfléchir sur des sujets emblématiques du monde d’aujourd’hui, qui constituent des défis non seulement pour les gouvernants mais aussi pour toutes les forces vives de la communauté internationale, concernées par l’évolution de la paix dans le monde. Il a été ouvert par le Métropolite Emmanuel, modérateur de la rencontre, par une allocution suivie par un mot de bienvenue du Cardinal Jean Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux. Il a regroupé des personnalités religieuses en provenance de différentes régions du monde. Les principaux thèmes évoqués concernent les aspects ayant trait à la réforme de la gouvernance mondiale, à la situation macro économique, au changement climatique, au développement, à l'immigration et à la coopération pour la paix dans le monde. 

A la Une

Nouvelles de l'Eglise orthodoxe en France

2023-01-13:   Paris – Le 13 janvier 2023 – PDF - La réunion périodique des évêques orthodoxes de France s’est tenue le jeudi 12 janvier 2023...

2023-01-04:     Communiqué AEOF - PDF - PARIS Le 04 janvier 2023 –Le Métropolite DIMITRIOS, président de l’AEOF, s’est rendu le 3 janvier 2023...

Communiqués AEOF

Nouvelles des Evêques Orthodoxes de France

2010-12-23:         Paris le 22 décembre 2010 ---L'A.E.O.F a tenu sa réunion périodique le mardi 21 décembre 2010 au siège de...

Synaxaire

L'ICÔNE DES SAINTS DU JOUR

Calendrier Liturgique

Calendrier Orthodoxe 2012-2013