" Ouvre-moi les portes de la pénitence , Seigneur source de vie, dans ton saint temple veille mon esprit, portant le temple très impur de mon corps, mais dans ta bonté purifie-moi , en ta grande tendresse et ton amour compatissant " (chant doxa des matines en période de pré-carême )        «  Ouvre-moi les portes de la pénitence , ô toi qui donnes la vie  », nous chantons dans les matines du 1er dimanche dit de pré-Carême . «  Lorsqu’un homme part en voyage, nous dit le Père et théologien orthodoxe Alexandre SCHMEMAN , il doit savoir où il va . Ainsi en est-il du Carême . Avant tout, le Carême est un voyage spirituel et sa destination est Pâques  » ( Alexandre SCHMEMAN , " Le grand Carême , Ascèse et liturgie dans l'Eglise orthodoxe " , Abbaye de Bellefontaine , Collection Spiritualité Orientale ) . Tout au long de l'année liturgique , l'Eglise nous prépare à rencontrer le Ressuscité . Le Carême de Pâques est une intensification de cet effort, un temps de concentration, d'approfondissement et de " reconversion ". Comme pour le gladiateur avant d'entrer dans l'arène du combat, l'entrainement est nécessaire . De même , est nécessaire la mise en forme , physique et spirituelle . Ainsi , à travers les quatre dimanches de " pré-carême ", qui débutent le 24 février cette année , l'Eglise propose une entrée progressive dans le Carême à travers la Porte de la " pénitence ".  Le premier dimanche , celui du Publicain et du Pharisien (Luc 18,10-14) [ icone  de Gauche ci-dessus ]  est une exhortation à l’humilité , valeur préalable et nécessaire pour toute reconversion , mettant en opposition la prière humble du " publicain " et celle " fière " et " démonstrative " du pharisien . Il nous rappelle que «  tout homme qui s’élève sera abaissé mais celui qui s’abaisse sera élevé  ».  Le deuxième dimanche , celui du Fils Prodigue (Luc 15, 11-32) [ Icône de droite ci-dessus ]  traite de l’exil de soi , de sa famille et donc de Dieu par le péché , et puis de la pénitence , de la reconversion et du retour vers le Père . «  Rentrant alors en lui-même , dit l'évangile à propos du Fils prodigue … je veux partir , aller vers mon père et lui dire, Père j’ai péché contre le Ciel et envers toi…  ». Le troisième dimanche , dit du Jugement dernier ( Matthieu 25,31-46) [ Icône  de gauche ci-dessous ]  est une exhortation à la crainte de Dieu et Sa Justice. «  Quelle crainte règnera ce jour-là , quand le Juge siègera sur son Trône terrifiant ... ô mon âme devance la fin, hâte-toi de crier. Seigneur, je reviens vers toi , sauve-moi , dans Ton unique bonté  ». Le quatrième dimanche dit du Pardon et de l'exil d'Adam , [ Icône de droite , ci-dessous]   clôt la période de préparation et traite du pardon et de la véritable manière et méthode de jeuner . " Quand vous jeûnez , ne vous donnez pas un air sombre comme les hypocrites ... Pour toi , quand tu jeûnes , parfume ta tête et lave ton visage, pour que ton jeûne soit connu , non des hommes , mais de ton Père qui est là , dans le secret ; et ton Père , qui voit dans le secret, te le rendra ."         Ce temps de pré-carême est ainsi un temps propice pour rentrer en soi et reprendre conscience de ce qui est éphémère et superflu et de ce qui est essentiel et vital, ce vital vers lequel notre désir doit être réorienté . Plus le temps de préparation est sérieux , profond et sincère , plus nous entrerons en confiance , lentement mais sûrement , dans le temps de Pâques et dans le " mystère " de la rencontre avec le Ressuscité . Bonne préparation spirituelle à tous ! [Carol Saba, Script Emission 4, " L'Orthodoxie , Ici & Maintenant "]
      Paris, le 24 février 2013 --- Les évêques orthodoxes de France rendent grâce au Seigneur pour l’élection en ce jour d’un nouveau primat à la tête de l’Eglise orthodoxe de Bulgarie , en la personne de Son Eminence le métropolite Néophyte de Roussé . [ L'intégralité du Communiqué   de l'AEOF   sur ce LIEN ]
    Le Patriarche Jean X, primat de l’Eglise grec-orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient , élu au Trône du Patriarcat orthodoxe d'Antioche le 17 décembre dernier, a été intronisé le 10 février 2013 en l’église de la Sainte Croix à Damas . Il s'est rendu par la suite, le 13 février , au monastère Notre-Dame de Balamand au nord Liban où un grand accueil ecclésial et populaire lui a été réservé . Il a présidé à cette occasion le dimanche 17 février sa première liturgie patriarcale en la cathédrale Saint Nicolas à Beyrouth , à laquelle ont pris part les plus hautes autorités libanaises ainsi que les officiels du pays, mais aussi des primats et représentants de toutes les Eglises orthodoxes locales et des Eglises orientales anciennes ( arménienne , syriaque et copte notamment ). Le Cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens , a représenté le pape Benoit XVI à cette liturgie à laquelle ont également participé les primats et représentants des différentes Eglises catholiques d’Orient ( Eglise maronite , Eglise grec-catholique etc.). Le métropolite Emmanuel, président de l'AEOF , à la tête de la délégation du Patriarcat Œcuménique de Constantinople, ainsi que Mgr Ignatios , évêque auxiliaire et vicaire patriarcal de l'Archevêché Orthodoxe Antiochien d'Europe , membre de l'AEOF , ont également pris part à cette divine liturgie .
  " L'Institut doit trouver les mots, les gestes , les projets qui lui permettront de répondre adéquatement aux interrogations du troisième millénaire " ( Extraits de l'allocution de Mgr Emmanuel)   La séance académique solennelle de l'Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris a eu lieu le dimanche 10 février 2013 sous la présidence du Métropolite Emmanuel qui a transmis aux participants la bénédiction de Sa Sainteté Bartholomée 1er , Patriarche œcuménique de Constantinople. Dans son allocution, Mgr Emmanuel a insisté sur la mission de l’Institut au 21 e siècle qui, a-t'il déclaré, " doit trouver les mots, les gestes , les projets qui lui permettront de répondre adéquatement aux interrogations du troisième millénaire " afin de répondre " aux attentes d’une société en quête de sens ." Le compte-rendu des activités de l’Institut au cours de l’année universitaire 2011-2012 a été livré par l’Archiprêtre Nicolas Ozoline , doyen de l’Institut , en rappelant notamment les liens tissés par l'Institut à l'international . Le professeur Paul Meyendorff de l’Institut Saint Vladimir à New York, s'est vu octroyer par la suite un doctorat honoris causa . Monsieur Goran Sekulovski , chargé de cours en patrologie , a prononcé pour sa part le discours académique intitulé : «  L’actualité de l’œuvre patrologique du Père Georges Florovsky  ». Une réception conviviale a clôturée la séance . Pour plus d'informations , voir ce LIEN .
  Le colloque , ouvert au public, aura lieu les 1 et 2 mars 2013 au siège des Éditions du Cerf , au 24 rue des Tanneries, 75013 Paris. Il est organisé par la Métropole orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale en coopération avec le Centre Orthodoxe d’Etudes et de Recherches « Dumitru Staniloae » – Paris et le Centre d’Etudes et de Recherches européennes : Religion et Société – Bruxelles . Les organisateurs rappellent que le " dialogue théologique entre l’Eglise orthodoxe et l’Eglise catholique-romaine porte sur la question de la primauté et de son mode de manifestation dans l’Eglise ".   Dans ce contexte , l'objectif du colloque est de revenir sur les " différences significatives de compréhension concernant les fondements scripturaires , historiques et théologiques de la primauté et concernant la manière dont cette primauté doit être exercée dans l’Eglise ". Pour plus d'informations sur ce colloque et les intervenants , vous pouvez consulter l'affiche qui l'annonce sur ce LIEN . 
    L 'institut   organise à partir du 26 février  2013 un séminaire ouvert au public ayant pour thème "Nations et nationalisme : un défi pour l’ecclésiologie orthodoxe ". Placé sous la direction du professeur Michel Stavrou et de Monsieur Pantélis Kalaïtzidis ( Académie théologique de Volos , Grèce ), le séminaire abordera l’un des plus graves problèmes auquel fait face l’Eglise orthodoxe depuis la chute de Constantinople en 1453 : « Le nationalisme religieux  ». Pour plus d'informations sur ce séminaire de Master ouvert au public du 26 février au 24 mai 2013 de 9h à 11h à l'Institut (93 rue de Crimée , 75019 Paris), vous pouvez consulter à ce propos le site de l'Institut sur ce LIEN .
    Paris le 13 février 2013 --- Les évêques orthodoxes de France ont tenu leur réunion périodique ce mercredi 13 février 2013 au siège de l’Assemblée sous la présidence du Métropolite Emmanuel. Le communiqué publié à l'issue de cette réunion est  accessible sur ce LIEN .
    Le métropolite Emmanuel, président de l’Assemblée des Evêques   Orthodoxes de France a été auditionné hier par la commission des lois du Sénat sur le projet d’ouverture du mariage aux personnes du même sexe , au même titre que les autres responsables de culte en France. Le texte de son allocution peut être consulté sur   ce LIEN .
  " Dialoguer , c’est créer du lien, maintenir une relation, échanger dans la vérité de ce que nous sommes et recevoir l’autre tel qu’il est . En tant que chrétiens , notre attachement au dialogue est consubstantiel au message de l’Evangile et à la révélation accomplie en Jésus-Christ . Il s’agit pour nous d’une vocation qui anime chacun de nos gestes , chacune de nos actions. En tout cas , tel est notre engagement dans la société . Nous essayons , avec les forces qui sont les nôtres , c'est-à-dire avec modestie et humilité , de nous ouvrir à un plus grand nombre . Aussi , nous considérons comme un devoir de participer au débat public lorsque nous pensons que notre voix permet le dialogue et l’échange des idées ." ( Extraits de l'allocution du Métropolite Emmanuel)   Le métropolite Emmanuel, évêque titulaire de la métropole orthodoxe grecque de France du Patriarcat Œcuménique de Constantinople, et président de l'Assemblée des Evêques Orthodoxes de France, a présidé le mardi 22 janvier 2013 à 18h à la Cathédrale Saint Stéphane ( Bizet , Paris) un Te Deum pour la bénédiction de la nouvelle année civile 2013 en présence de plusieurs évêques membres de l'Assemblée , des clercs et laïcs de tous les diocèses orthodoxes en France. Prenaient également part à l'office qui a été chanté par plusieurs chœurs en grec et français byzantin et en slavon , des représentants du corps diplomatique et des autorités civiles et religieuses de notre pays. A la fin de l'office , le métropolite Emmanuel a prononcé une allocution au nom des évêques orthodoxes de France puis a procédé au partage du traditionnel gâteau de Saint Basile connue sous le nom de VASSILOPITA (le gâteau du jour de l'an grec ). Une réception a suivi dans les salons de la cathédrale Saint Stéphane . Vous pouvez accéder à l'allocution de Mgr Emmanuel sur ce LIEN .
  " Par-delà les tribulations de toutes sortes , gardez toujours confiance et espérance dans la Parole de Dieu qui est le gage de notre salut et l’affermissement de notre Eglise . La liberté de l’Église et l’universalité de la foi orthodoxe sont les deux trésors que j’ai cherchés à conserver, à l’exemple de mes prédécesseurs à la tête de cet Archevêché . Et cela , pour nous permettre de nous concentrer sur ce qui, aux yeux des disciples du Christ, doit constituer l’« unique nécessaire  » : «  Cherchez le Royaume de Dieu et Sa justice », comme nous le commande le Seigneur lui-même (Mat 6,33)." ( Extraits de la lettre pastorale de l'Archevêque Gabriel à l'occasion de son départ à la retraite )   Par lettre patriarcale du Patriarcat Œcuménique de Constantinople en date du 16 janvier 2013, Son Eminence le métropolite Emmanuel, évêque titulaire de la Métropole orthodoxe grecque de France du Patriarcat Œcuménique et président de l'Assemblée des Evêques Orthodoxes de France, a été " nommé Locum tenensde l’Exarchat Patriarcal du Trône Œcuménique pour les Paroisses Orthodoxes de Tradition Russe en Europe Occidentale ", conformément à la demande formulée en ce sens par le Conseil de l’Archevêché " , précise un COMMUNIQUE de l'Administration Diocésaine de l'Archevêché des Eglises orthodoxes russes en Europe Occidentale ( Exarchat du Patriarcat Œcuménique ) en date du 17 janvier 2013. Cette décision du Saint Synode du Patriarcat Œcuménique intervient après l'annonce ( COMMUNIQUE du 8  janvier ) de la demande de mise à la retraite de Son Eminence l'Archevêque Gabriel de Comane pour raison de santé , demande acceptée par le Saint Synode du Patriarcat Œcuménique . La nomination du métropolite Emmanuel, qui sera désormais commémoré dans les célébrations liturgiques de l'Archevêché en tant que Locum tenens du Trône archiépiscopal , précède ainsi les procédures ( Conseil , Assemblée Générale Extraordinaire) en vue de l'élection d'un nouvel archevêque . La lettre pastorale de l'Archevêque Gabriel à l'occasion de son départ à la retraite est accessible sur ce LIEN .
    Le rassemblement pour la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens 2013 a eu lieu lejeudi 17 janvierà 20h30 à l’église luthérienne des Billettes . Le métropolite Emmanuel, président de l'Assemblée des Evêques Orthodoxes de France, y a pris part aux côtés de divers représentants des églises chrétiennes à Paris. La prédication a été assurée par le cardinal André Vingt-Trois . Source et crédit Photo ci-joint : Yannick Boschat / Diocèse de Paris. Un ALBUM PHOTOS est accessible sur ce LIEN .
    " Afin que tous soient un … pour que le monde croie ", (Jean 17,21). En pleine semaine de prière pour l’unité chrétienne , un des temps œcuméniques les plus forts, la 3ème Edition de " L’Orthodoxie , Ici & Maintenant " , le nouveau rendez-vous télé de l'Eglise orthodoxe de France sur KTO , est consacrée au thème de l’unité des chrétiens , histoire et actualité . Elle sera diffusée le mardi 22 janvier 2013 à 21h45 et rediffusée le jeudi 24 janvier à 10h30 selon ce qui est annoncé par l'édition n°267 de KTOmag . ( LIEN ). Différentes chroniques évoqueront les repères historiques de la genèse du mouvement en vue de l'unité des chrétiens et ses objectifs . Seront évoquées les figures historiques du Patriarche orthodoxe ATHENAGORAS 1 er de Constantinople et du Pape catholique Paul VI de Rome , qui ont tous deux marqué par leur verbe et la gestuelle symbolique , la recherche de l’unité chrétienne au XXème siècle . Un retour en photo sur leur célèbre rencontre à Jérusalem en janvier 1964 qui a précédé la levée des anathèmes l'année suivante . Un plateau spécial est prévu ayant pour thème " l’unité chrétienne , histoire et actualité ". Carol SABA recevra pour ce faire le Père Richard Escudier , vicaire épiscopal à l’œcuménisme au diocèse catholique de Paris, curé de la paroisse saint Pierre du Gros Caillou à Paris et le Pasteur Alain JOLY pasteur de l'Eglise évangélique luthérienne de Paris,en charge de l'église des Billettes , à Paris.Puis, les avancées du «  dialogue théologique catholique orthodoxe en France » seront saluées . L’actualité orthodoxe du mois sera également présentée en image. Le LEXIKON , "D comme Dialogue œcuménique ", reviendra sur les étapes de la genèse et les objectifs de ce mouvement qui chercher à réaliser la prière du Seigneur «  Qu’ils soient un » (Jean 17,21). Bonne semaine de prière pour l’unité chrétienne à tous  !
  Le métropolite Emmanuel, évêque titulaire de la Métropole grecque orthodoxe de France du Patriarcat Œcuménique et président de l'Assemblée des Evêques Orthodoxes de France, a représenté l'Eglise orthodoxe de France lors de la réception des vœux du président de la République aux représentants des autorités religieuses de notre pays au Palais de l'Elysée le mardi 8 janvier dernier à 18h . Dans une déclaration sur le perron de l'Elysée à l'issue de la rencontre , le métropolite Emmanuel a exprimé sa satisfaction sur la teneur de la rencontre en indiquant qu'elle s'est déroulée dans " un climat apaisé et convivial ", avant d'ajouter que la rencontre " autour du président , du premier ministre et du ministre de l'intérieur ce soir montre qu'il y a une ouverture et une volonté d'avoir un dialogue , ce que le président a souhaité et que nous souhaitons également " . Le Chef de l'Etat avait reçu , dans une formule limitée aux principaux responsables de culte en France, en présence du Premier Ministre et du Ministre de l'intérieur et plusieurs conseillers du Président , les représentants de l'Eglise catholique (le Cardinal André VINGT-TROIS ), de la Fédération Protestante de France (le pasteur Claude BATY ), de l'Eglise orthodoxe (le métropolite Emmanuel), du judaïsme (Grand Rabbin Gilles BERNHEIM et M. Joël MERGUI ), de l'Islam (M. Mohammed MOUSSAOUI et le Recteur Dalil BOUBAKEUR ) et du Bouddhisme (Marie-Stella BOUSSEMART ). Le chef de l'Etat a introduit la rencontre par une brève allocution mais n'a pas prononcé un discours afin de favoriser un échange direct avec les représentants des religions en France lors de cette rencontre qualifiée d'apaisée par plusieurs participants et qui a duré plus d'une heure . L'album photo de cette rencontre , mis en ligne sur le site de la présidence de la République , peut être visionné sur ce LIEN . Le quotidien La CROIX qui avait recueilli   sur le perron de l'Elysée , les déclarations des représentants des cultes , a indiqué dans un article publié sur le site du quotidien que " les responsables religieux ont tenu à livrer un message de pondération, alors que le ton monte entre l’Élysée et l’Église catholique à quelques jours de la grande manifestation contre le « mariage pour tous  ». Pour entendre les déclarations à la presse sur le perron de l'Elysée du métropolite Emmanuel mais aussi du Cardinal VINGT-TROIS, du Grand Rabbin Gilles BERNHEIM et du président du CFCM, M. MOUSSAOUI, cliquez sur ce LIEN. Cette rencontre intervient en plein débat sur le projet gouvernemental ouvrant le mariage civil aux personnes du même sexe et à la veille de la manifestation du 13 janvier, dimanche prochain.
      A la veille de la réception des vœux du président de la République , M. François HOLLANDE , aux autorités religieuses , qui s'est déroulée le 8 janvier  dernier à l'Elysée , le quotidien La Croix avait interrogé dans un article publié le 8 janvier dans ses colonnes sous le titre " Les responsables chrétiens inquiets des tensions de la laïcité ", le président de la Fédération Protestante de France, le pasteur Claude BATY , et le porte parole de l'Assemblée des Evêques Orthodoxes de France, Carol SABA, sur le contexte actuel tendu entre l'Eglise catholique et les autorités . «  Le PS se sentant en difficulté sur la question du “mariage pour tous” déplace le combat sur des vieux principes d’un autre âge   », a confié le pasteur BATY à la Croix avant de mettre en cause «  la volonté d’un certain nombre de députés socialistes de déplacer le débat du strict sujet du mariage pour tous à l’ordre du jour à une confrontation avec les religions de manière générale   ». Il a dit " apprécier la manière habile dont l’Église catholique s’est positionnée , sans se laisser prendre dans les positions des traditionalistes ou celles des partisans du “mariage pour tous” . De son côté , Carol SABA tout en exprimant sa solidarité avec les évêques catholiques de France, a rappelé que les orthodoxes n'ont " cessé de demander un débat national [ sur le projet du gouvernement d'ouvrir le mariage civil aux personnes du même sexe ] , où toutes les strates de la société peuvent s’exprimer  ». Carol SABA s'est prononcé en faveur d'une " laïcité apaisée " qui " implique un climat de confiance et d’apaisement entre religion et politique , des relations qui prennent en compte la possibilité et le droit des religions de s’exprimer sur les sujets de société . Et cela , de la manière dont elles l’entendent et dans le respect des règles de la laïcité et de la République  ». Il a indiqué que les tensions et incompréhensions vécues actuellement autour de ce projet relèvent d'un «  problème de méthode  » avant de préciser que «  ces difficultés engagent le fond de manière négative , regrette-t-il . Ce qui importe , c’est de réinstaller une coopération sur la durée , un large débat national qui tienne compte des uns et des autres . Depuis cet été , on court le risque d’un déni de dialogue véritable , un enchaînement qui monte vers le clash, qu’il faut en démocratie éviter .  ». L'intégralité de l'article de La CROIX du 8 janvier peut être lu sur ce LIEN .
La 2ème édition de l'émission " L’Orthodoxie , Ici & Maintenant " est consacrée au Noël orthodoxe , fêté par certaines Eglises orthodoxes le 25 décembre ( calendrier grégorien ) et par d'autres le 7 janvier ( calendrier julien ). Un voyage thématique de la Nativité à la Théophanie , sera ainsi proposé , puisque les deux fêtes étaient dans la tradition ancienne fêtées le même jour. Le récit de la Nativité sera présenté à travers la lecture de l'icône de la fête avec un clin d'œil à certaines hymnes de la Nativité en provenance de différentes traditions orthodoxes . Pour parler du sens théologique , spirituel et pastoral de la Nativité , Carol SABA recevra le Père Archimandrite SYMEON , higoumène du monastère orthodoxe Saint-Silouane près du Mans [VIDEO en 3 parties produite par l'émission télé de l'Eglise   orthodoxe  en Belgique ,  sur le monastère et Saint Silouane sur ces trois LIEN1 , LIEN2 , LIEN3 ] avec lequel il évoquera les différentes facettes de la fête de la Nativité du Christ, souvent appelée en Orient, " la Pâques d’hiver  !" La rubrique "Portrait" -qui présente chaque mois une personnalité marquante de l'Eglise orthodoxe de France-, sera consacrée au métropolite Mélétios de France (+1914-1993), premier évêque grec du Patriarcat Œcuménique de Constantinople en France, prédécesseur des métropolites Jérémie et Emmanuel . Le dossier de presse reviendra sur l'actualité orthodoxe du mois passé et particulièrement le décès du Patriarche orthodoxe d'Antioche , IGNACE IV , et l'élection de son successeur , le métropolite Jean ( YAZIGI ) , évêque orthodoxe antiochien d'Europe , élu le 17 décembre 2012 par le Saint Synode de l'Eglise orthodoxe d'Antioche ( dont le siège est à Damas ), sous le nom de JEAN X. Le " Lexikon " (les mots de l'Orthodoxie ) reviendra sur le sens du mot " Théophanie ", à savoir la manifestation du Christ Dieu au Jourdain ! Bonnes fêtes de la Nativité et de la Théophanie à tous ! Cette 2ème édition de l'émission sera diffusée ce mardi 1er janvier à 22h20 et rediffusée tout au long de la semaine à différents horaires que vous pouvez retrouver sur ce LIEN . " L'Orthodoxie , ici & maintenant " est le nouveau rendez-vous télévisuel mensuel de l'Eglise orthodoxe de France sur KTO . Elle est animée par le porte-parole de l'Assemblée des Evêques Orthodoxes de France, Carol Saba , en partenariat avec des forces vives de l'Eglise orthodoxe en France et notamment le site Orthodoxie.com .

A la Une

Nouvelles de l'Eglise orthodoxe en France

2023-01-13:   Paris – Le 13 janvier 2023 – PDF - La réunion périodique des évêques orthodoxes de France s’est tenue le jeudi 12 janvier 2023...

2023-01-04:     Communiqué AEOF - PDF - PARIS Le 04 janvier 2023 –Le Métropolite DIMITRIOS, président de l’AEOF, s’est rendu le 3 janvier 2023...

Communiqués AEOF

Nouvelles des Evêques Orthodoxes de France

2010-12-23:         Paris le 22 décembre 2010 ---L'A.E.O.F a tenu sa réunion périodique le mardi 21 décembre 2010 au siège de...

Synaxaire

L'ICÔNE DES SAINTS DU JOUR

Calendrier Liturgique

Calendrier Orthodoxe 2012-2013