Bruxelles : Les « révoltes arabes » et les rapports « Religion et Politique » au menu de la rencontre des responsables religieux d’Europe avec les dirigeants européens !

Publié le: 31 Mai 2011

 

« Le monde de la foi peut être un allié puissant dans les efforts visant à établir les droits démocratiques et les libertés » (Allocution de Mgr Emmanuel, lors de la rencontre)

 

 

 

Le métropolite Emmanuel, président de l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France, a pris part hier à Bruxelles à la rencontre désormais traditionnelle, entre les responsables religieux d’Europe (chrétiens, juifs, musulmans et bouddhistes) et les dirigeants de l’Union Européenne (UE). Les représentants des autorités religieuses ont été accueillis par MM. Jerzy Buzek, José Manuel Barroso et Herman Van Rompuy, respectivement présidents du Parlement Européen, de la Commission Européenne et du Conseil Européen. Les débats ont porté sur les rapports, qui devraient être nécessairement des rapports de « partenariat », entre Religion et Politique. Les participants ont également évoqué, particulièrement, le contexte et les retombées des révoltes dans le monde arabe. Ils ont souligné l’importance du rôle que peut y jouer l’Union Européenne, avec le concours des Eglises et des instances religieuses, pour veiller au respect de la démocratie et des libertés essentielles, notamment les libertés religieuses.

 

 

Dans son allocution en anglais en sa qualité de président de la Conférence des Eglises Européennes, le métropolite Emmanuel a considéré que la religion pouvait être « une force majeure de changement dans nos communautés humaines si elle est capable – et plus particulièrement, si l’opportunité pour ce faire lui est donnée – de s’asseoir à la même table que les responsables politiques pour réfléchir ensemble sur les moyens de répondre aux défis communs qui nous font face ». Cette rencontre des dirigeants religieux d’Europe avec les dirigeants de l’UE s’inscrit dans le cadre de l’engagement de l’UE à poursuivre un dialogue « ouvert, transparent et régulier » avec les principales religions, conformément aux termes de l'article 17 du traité de Lisbonne. Prenaient part à la rencontre d’hier, côté orthodoxe, outre le métropolite Emmanuel (Patriarcat Œcuménique), plusieurs représentants d’Eglises orthodoxes à savoir, les métropolites Nifon de Targoviste (Patriarcat de Roumanie) et Athanasios d’Achaia (Eglise de Grèce), Mgr Porfyrios de Neapolis (Eglise de Chypre) et l’higoumène Philaret Bulekov (Patriarcat de Moscou). Le Métropolite Nifon a appelé au renforcement des relations entre l’UE et les communautés religieuses en soulignant la proximité qui existe entre les Eglises et le peuple. « En tant qu’Eglises, nous pouvons, dit-il, apporter la voix du peuple aux Institutions [Européennes] ». Pour plus d’informations, textes et allocutions, y compris les photos de la rencontre, prière de se référer au site du Parlement Européen sur le lien suivant : « Religion et politique, un engagement commun pour la liberté et la démocratie », à l’article de ce jour du quotidien La Croix et au communiqué de presse de la KEK.

A la Une

Nouvelles de l'Eglise orthodoxe en France

2020-11-20:   Les évêques orthodoxes de France ont appris avec grande tristesse le rappel au Seigneur survenu ce matin de Sa Béatitude le Patriarche Irénée,...

2020-10-31: Paris, le 31 octobre 2020 - PDF - Nous apprenons qu'un attentat a été commis à l’encontre d’un prêtre orthodoxe d'origine grecque...

Communiqués AEOF

Nouvelles des Evêques Orthodoxes de France

2010-12-23:         Paris le 22 décembre 2010 ---L'A.E.O.F a tenu sa réunion périodique le mardi 21 décembre 2010 au siège de...

Synaxaire

L'ICÔNE DES SAINTS DU JOUR

Calendrier Liturgique

Calendrier Orthodoxe 2012-2013