La paix entre les religions célébrée hier soir, sur la place des Droits de l’Homme, parvis du Trocadéro à Paris !

Publié le: 28 Octobre 2011

 

 

« Trouve la paix dans ton cœur et des milliers autour de toi seront sauvés ! », Saint Séraphin de SAROV, cité par Mgr Nestor lors de son allocution à la Rencontre des Religions pour la Paix au Trocadéro 

 

 

 

Tout a été hier soir dans la symbolique de la paix ! Un air de paix flottait en effet au dessus des têtes, du début jusqu'à la fin de cette rencontre évènement, dans cet espace de paix, partagé au cœur de la Cité par les religions de France. Un carré officiel pour les invités. Un podium est dressé décoré de part et d’autre, de deux oliviers. Un tel symbole de la paix, ne pouvait manquer à une telle rencontre qui célèbre la paix entre les religions. Une trentaine de chaises attendent les représentants des grandes religions en France (catholiques, protestants, orthodoxes, juifs, musulmans, bouddhistes) et le représentant de la communauté Sant’Egidio, communauté coorganisatrice, avec l’archevêché (catholique) de Paris, de cette première édition réussie de la « Rencontre des religions pour la paix » sur la place des Droits de l’Homme, parvis du Trocadéro à Paris. Un pupitre à gauche attend les allocutions des représentants des religions. Un chandelier à droite attend d’être illuminé en signe de paix et de fraternité. Des écrans géants, prêts à retransmettre l’évènement et le faire partager par le plus grand nombre. La Dame de fer veille sur cet échiquier au cœur de Paris. Elancée et fière, sa tête dépasse toutes les têtes ! La vue imprenable et panoramique, l’éclairage bien dosé avec l’effet magique de la nuit qui tombe, ajoutent à l’air doux de cette belle fin de journée, une solennité de charme à la rencontre. Une foule commence à se masser autour du carré officiel. Le ciel couvert, menaçant de nuages, a été finalement clément. Seules quelques goûtes furtives sont venues rafraîchir les têtes des invités, laissées « à ciel ouvert » sur cette belle esplanade des Droits de l’Homme. Présence aussi des représentants des autorités, du premier ministre, du ministère de l’intérieur et des affaires étrangères, d’élus locaux et de personnalités politiques et de nombreux invités.

 

Tout est dans la dignité et l’harmonie. La religion au cœur de la Cité sans complexe mais sans aucune volonté de s’affirmer sinon en défense du rôle irénique des religions dans la société française. Les paroles du Cardinal Vingt-Trois l’illustrent parfaitement. « Comme toute société, notre société française est traversée par des facteurs de divisions. Certains courants idéologiques accusent les religions d’être cause de ces violences et de ces tensions (…) aujourd’hui, publiquement, nous apportons une contradiction bien concrète à ces idées. Si la République est constitutionnellement laïque, la société, elle, n’est pas areligieuse. Les religions existent, elles sont visibles et elles peuvent échanger les unes avec les autres et dire quelque chose à tous. ». Tout s’emboitait bien, sans incident ni fausse note, comme dans les poupées russes ! Bal des habits religieux, pluriels et colorés, des traditions religieuses réunies. Une musique parfaitement scénarisée entrecoupant les différentes séquences de cette rencontre qui démarre par une entrée quasi-processuelle des représentants des religions, vêtus de leurs habits religieux respectifs. Puis tout se succède d’une manière parfaitement rythmée, organisée, et quasi scénarisée. Discours des représentants de chaque religion, parmi lesquels, pour l’Eglise orthodoxe, Mgr Nestor (SIROTENKO), évêque de Chersonèse du Patriarcat de Moscou, qui représentait l’AEOF, accompagné sur le podium par le Père Serge SOLLOGOUB, et dans le carré officiel, par Carol SABA, respectivement président de la Commission Inter-Eglises et Responsable de la Communication de l’AEOF.

 

Lecture solennelle de l’appel pour la paix. Puis avant de signer cet appel, les représentants des religions ont illuminé les cierges du Chandelier en signe de paix et de fraternité. Puis, le message de paix a été remis par des enfants aux élus et membres du corps diplomatique présents et les participants ont été invités à échanger un geste de paix. Tout a été hier soir dans la symbolique de la paix. Un air de paix flottait en effet au dessus des têtes. La parole de Mgr Nestor lors de son allocution, citant Saint Séraphin de SAROV, le célèbre et très populaire mystique russe du XIX siècle, tombait vraiment à pic. « Trouve la paixdans ton cœur et des milliers autour de toi seront sauvés ! ». Tout en tout, la rencontre au Trocadéro a bien mérité son appellation de « Rencontre des religions pour la paix » ! Bravo aux organisateurs et initiateurs de cette belle rencontre qui fera date ! (CR Carol Saba)

  • 2011-10-27 : Paris, Trocadero - Rencontre des religions pour la paix

« Rencontre des religions pour la paix » sur la place des Droits de l’Homme, parvis du Trocadéro à Paris, le 27 octobre 2011

A la Une

Nouvelles de l'Eglise orthodoxe en France

2020-11-20:   Les évêques orthodoxes de France ont appris avec grande tristesse le rappel au Seigneur survenu ce matin de Sa Béatitude le Patriarche Irénée,...

2020-10-31: Paris, le 31 octobre 2020 - PDF - Nous apprenons qu'un attentat a été commis à l’encontre d’un prêtre orthodoxe d'origine grecque...

Communiqués AEOF

Nouvelles des Evêques Orthodoxes de France

2010-12-23:         Paris le 22 décembre 2010 ---L'A.E.O.F a tenu sa réunion périodique le mardi 21 décembre 2010 au siège de...

Synaxaire

L'ICÔNE DES SAINTS DU JOUR

Calendrier Liturgique

Calendrier Orthodoxe 2012-2013