Communiqué conjoint AEOF/Patriarcat d'Antioche du 4 juillet 2007 - Visite d'une délégation de l'AEOF à Sa Béatitude Ignace IV d'Antioche

Publié le: 4 Juillet 2007

Communiqué conjoint AEOF/Patriarcat d’Antioche

 

Visite d’une délégation de l’AEOF à Sa Béatitude Ignace IV d’Antioche

 

Damas le 4 Juillet 2007 - Le primat de l’Eglise grec-orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient, Sa Béatitude le Patriarche Ignace IV, a accueilli du 1er au 3 juillet 2007 au siège du Patriarcat, à Damas, une délégation de l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France (AEOF).

L’AEOF entendait reprendre les visites auprès des primats des Eglises orthodoxes autocéphales, visites que les évêques avaient entamées auprès de Sa Sainteté le Patriarche Œcuménique Bartholomée 1er.

La délégation comprenait le métropolite Emmanuel, président de l’AEOF et titulaire du diocèse du Patriarcat Œcuménique en France, le métropolite Joseph, titulaire du diocèse du Patriarcat de Roumanie en Europe Occidentale et Méridionale, l’Archevêque Gabriel, évêque titulaire de l’Archevêché des Eglises russes en Europe Occidentale (Exarchat du Patriarcat Œcuménique), de l’évêque Marc, auxiliaire du métropolite Joseph (Patriarcat de Roumanie) et de Monsieur Carol Saba, responsable de la communication de l’AEOF. Le métropolite Gabriel (Saliby), titulaire du diocèse du Patriarcat grec-orthodoxe d’Antioche en Europe Occidentale, n’a pas pu être du voyage pour des raisons de santé. L’archevêque Innocent, titulaire du diocèse du Patriarcat de Moscou en France et l’évêque Luka, titulaire du diocèse serbe du Patriarcat de Serbie en France n’ont pas pu se joindre à la délégation en raison de contraintes d’agenda indépendantes de leur volonté.

La délégation de l’AEOF a eu la joie de rencontrer Sa Béatitude, le Patriarche Ignace IV à deux reprises. Elle a pu s’entretenir longuement avec lui sur des sujets ayant trait à la situation orthodoxe dans le monde d’aujourd’hui et plus particulièrement en France. Ce fut l’occasion d’effectuer un tour d’horizon des étapes de l’évolution de la présence orthodoxe en France, pays que le Patriarche Ignace IV connaît bien, ce dernier ayant fait ses études de théologie à l’Institut Saint Serge à Paris.

Au cours des entretiens, le Patriarche Ignace VI a été informé de l’organisation, la composition et le mode de travail, collégial, de l’AEOF constituée en 1997 dans le prolongement du Comité inter épiscopal orthodoxe, fondé, lui, en France, en 1967. La délégation de l’AEOF a précisé à Sa Béatitude que son travail s’inspire des recommandations des textes préconciliaires orthodoxes adoptés en 1991 et en 1993 à Chambésy par toutes les Églises orthodoxes autocéphales.

Les évêques orthodoxes de France ont informé Sa Béatitude des efforts réguliers déployés pour favoriser la rencontre et le travail commun des orthodoxes de France dans le respect des traditions et des particularités des uns et des autres. Ils lui ont fait état des avancées au niveau de la perception du rôle de l’AEOF de la part non seulement des fidèles orthodoxes de France, mais aussi de celle des Églises catholique et protestante et des autorités civiles françaises.

Le Patriarche Ignace IV a été très attentif aux explications de la délégation de l’AEOF. Il a encouragé et bénit les efforts déployés pour coordonner et faire coopérer les ressources orthodoxes existantes en France dans différents domaines d’intérêt commun telles que la catéchèse, la formation des clercs, la pastorale locale ...

Sa Béatitude a insisté sur l’importance de ce modèle de coopération de l’AEOF comme vecteur et réceptacle d’une « diaconie inter orthodoxe ». Il a souligné la nécessité de s’armer de « patience » selon l’exhortation de Saint Paul, l’Apôtre des nations, pour faire avancer le travail commun mais aussi « d’être inventif pour expérimenter tout ce qui peut être utile à l’Église ». « La réunion, dans un même pays, d’évêques orthodoxes venant d’horizons différents, est en soi une chose très importante, voir même capitale, pour comprendre l’autre, dialoguer avec lui et avancer ensemble » a-t-il déclaré. Il a suggéré aux évêques orthodoxes de France de faire face, tous ensemble, aux problèmes, d’incompréhension ou autres, qui peuvent surgir ici ou là, car « l’éloignement ne peut résoudre aucun problème ». « C’est la seule attitude que nous dicte l’enseignement de l’Évangile et de l’Église », a-t-il poursuivi. Le Patriarche Ignace IV a mis l’accent sur la recherche et le développement d’une « spiritualité de l’unité et d’une atmosphère d’unité ». Il a tenu à rappeler qu’il convient de garder continuellement à l’esprit que « l’Église est bien plus importante que ce que nous faisons pour elle ».

Enfin, le Patriarche Ignace IV a fait remarquer que « la solution à la question de l’organisation canonique de la diaspora orthodoxe est encore à inventer ». Il a encouragé l’Assemblée à poursuivre son travail dans un esprit de rassemblement pour expérimenter, ensemble, les voies qui peuvent conduire à une organisation locale respectueuse des différences et en même temps tenant compte des réalités nouvelles de l’Église. « Nous avons le devoir d’avoir une vision de l’Église orthodoxe dans la nouvelle situation du monde d’aujourd’hui afin que notre témoignage soit actuel et qu’il tienne compte des réalités nouvelles ». Face à un monde en mutation, le Patriarche a indiqué la nécessité pour les orthodoxes d’accompagner le mouvement : « Le monde bouge. Le monde change. Il ne faut pas que nous soyons les ennemis du changement. Nous devons l’accompagner. C’est ça l’Église. C’est ça l’ordre voulu par Dieu, un monde en mouvement, dans l’espace et dans le temps ». « Tout ce qui vit, poursuivait-il, change. Moi-même, je ne suis pas le même d’un instant à l’autre. Et je garde toujours à l’esprit que Dieu est devant moi et non pas derrière moi ».

La délégation de l’AEOF a remercié Sa Béatitude pour ses paroles et ses recommandations et décision a été prise de maintenir le contact. Elle lui a exprimé toute sa gratitude pour l’accueil fraternel et pour l’hospitalité généreuse du Patriarcat grec-orthodoxe d’Antioche.

Fait à Damas, le 4 juillet 2007.

 


 

Voir aussi: Tous les communiqués de l'AEOF

  • Visite AEOF au Patriarcat d'Antioche - Juillet 2007

Visite d'une délégation de l'Assemblée des Évêques Orthodoxes de France, du 1er au 3 juillet 2007, auprès de Sa Béatitude Ignace IV d’Antioche, primat de l’Église grec-orthodoxe d'Antioche et de tout l’Orient dont le siège est à Damas (Syrie).

A la Une

Nouvelles de l'Eglise orthodoxe en France

2017-10-03:   TEASER DE L'EMISSION - L’Institut du Monde Arabe trône en bord de Seine comme un pont sans cesse animé entre la France et le monde arabe....

2017-09-12:   EDITO - TEASER VIDEO - EMISSION VIDEO - La fin de l’empire romain d’Orient, la chute de Constantinople en ce fameux 29 mai 1453, a marqué à jamais...

Communiqués AEOF

Nouvelles des Evêques Orthodoxes de France

2010-12-23:         Paris le 22 décembre 2010 ---L'A.E.O.F a tenu sa réunion périodique le mardi 21 décembre 2010 au siège de...

Synaxaire

L'ICÔNE DES SAINTS DU JOUR

Calendrier Liturgique

Calendrier Orthodoxe 2012-2013